Photo 189043964 © Dabldy | Dreamstime.com

Record du monde en graffiti

Quelques jours avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, la ville a établi son premier record du monde.  Ce n’était pas au stade ou dans la piscine, mais sur l’immense muraille du port, reconstruit avant les Jeux Olympiques.  L’artiste Eduardo Kobra a créé des graffitis en l’honneur des Jeux olympiques, et c’est devenu le plus grand graffiti jamais créé par une seule personne.

Kobra a créé un panneau représentant cinq visages, symbolisant les cinq anneaux olympiques et les cinq continents de la terre, et un grand nombre de drapeaux du monde entier.  Par son graffiti, l’artiste a voulu montrer l’unité unique des gens des pays différents qui se réalise à l’époque des JO.  La particularité du style Eduardo Kobra est la combinaison de couleurs contrastées et de diverses techniques des beaux-arts.  Cet artiste de rue brésilien peint au pinceau et à la craie, utilise des sprays et des aérographes pour créer la sensation de peintures en trois dimensions.

La peinture  » Native People  » fait partie du projet  » Vision of the World  » de l’artiste, qui comprend également des images de Martin Luther King, de la Mère Teresa et d’autres personnalités publiques précédemment dessinées par Kobra.

Plus d'articles
Tuttomondo de Keith Haring, un chef-d’œuvre incontournable